fbpx

Art & chasse Saint Hubert – Déc. 2018

art et chasse saint hubert dec 2018

art et chasse

Art & Chasse Saint Hubert – Chassé-Croisé – Anne Chevée


Depuis des siècles, voire même des millénaires puisque tout a commencé dès les temps préhistoriques, la chasse a été une inépuisable source d’inspiration pour les artistes les plus humbles ou les plus confirmés.

Dans cet univers cynégétique et artistique où la vie s’exprime sous toutes ses représentations les plus diverses, l’amateur ou le simple curieux peut découvrir des œuvres d’un intérêt exceptionnel qui apportent un rare témoignage sur la chasse et les chasseurs à travers les siècles. Peintures, dessins, tapisseries, sculptures sont autant de chefs-d’œuvre qui offrent un regard sur des époques révolues, sur des gibiers ou des modes de chasse, sur des personnages célèbres ou sur des lieux historiques.

L’art est dans la chasse comme la chasse est dans l’art, ce qui permet à Anne Chevée d’exprimer tout son savoir dans ce magnifique chassé-croisé sur le thème Art & chasse. Diplômée de l’Ecole du Louvre, Anne-Chevée enseigne l’histoire de l’art mais son état de fille de chasseur l’a naturellement poussée à s’intéresser de près aux œuvres d’art mettant la chasse en scène pour en célébrer les protagonistes.

Ainsi la chasse visitée à travers le prisme des œuvres d’art devient un formidable territoire de découvertes historiques et artistiques. Il ne reste qu’à suivre cette guide éclairée pour se laisser mener dans une billebaude culturelle et aller de surprise en surprise. Avec ce somptueux ouvrage dans lequel elle a rassemblé environ deux centaines d’œuvres les plus remarquables sorties de musées ou de riches châteaux, palais ou bibliothèques, Anne Chevée réussit à passionner le lecteur comme elle le ferait pour son auditoire lors d’une visite guidée. De page en page, en admirant les reproductions de ces œuvres, on passe du Louvre de Paris au Prado de Madrid, du Métropolitain de New-York, au palais de Schönbrunn à Vienne, au palais Pitti à Florence, à Saint-Pétersbourg, Barcelone ou Montréal, Fontainebleau, Senlis ou Chantilly…

Offert au lecteur, visiteur, voici un choix immense d’œuvres admirables qu’il faut savoir regarder dans le moindre détail tout en lisant avec attention les commentaires qui les accompagnent. Voici une tapisserie Chasse au loup, du XVI° siècle, élément du décor de cette villa des Médicis à Poggio près de Florence qui permettait de vivre en harmonie avec la nature, répondant en cela aux conseils de Machiavel qui expliquait dans Le Prince, combien la chasse développe les connaissances géographiques indispensables à tout stratège militaire.

Et combien de tableaux sont ici présentés et analysés avec érudition par Anne Chevée pour expliquer que Charles Quint, monarque chrétien, maître d’un empire « sur lequel le soleil ne se couche jamais » aimait passionnément la chasse au point peut-être qu’il en vint à abdiquer ?

Et combien d’autres œuvres pour vérifier le prestige de la chasse au vol, pour apprendre qu’au Moyen Age c’est une multitude d’animaux sauvages que chassent seigneurs et paysans, pour découvrir que Goya peint les Chiens en laisse avec ses fusils parce qu’il est chasseur ! qu’un garde-chasse en blouse bleue inspire un familier de l’école de Barbizon près de Fontainebleau, que François Desportes devint le peintre attitré des chasses royales de Louis XIV après s’être fait remarquer pour avoir fait son autoportrait avec ses chiens préférés.

Toutes les explications relatives au tableaux présentés et les digressions vers des sujets complémentaires qui accompagnent toutes ces pages sont autant de découvertes érudites dans cette balade qui, grâce au talent d’Anne Chevée nous prouve, s’il en était besoin, combien la chasse intégrée dans l’art fait partie intrinsèque de notre culture.

Gerfaut, 208 pages – 39 €

Tags : Art & Chasse Saint Hubert

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    • Pas de produits dans le panier