Claude Guintard est Docteur vétérinaire, lauréat de la Faculté de Médecine de l’Université de Nantes, Maître de conférences à l’École nationale vétérinaire de Nantes (Oniris-Nantes) dont il dirige l’unité d’anatomie comparée et Docteur ès sciences du Museum national d’histoire naturelle à Paris. Il est cofondateur des Cahiers d’anatomie comparée et l’auteur d’une soixantaine d’articles scientifiques, dont sa thèse de doctorat et une vingtaine d’autres publications qui portent directement sur l’Aurochs, et de six livres incluant l’ouvrage collectif L’aurochs-reconstitué, élevage d’aujourd’hui et de demain, qu’il a dirigé et publié en 2013. Il est membre du conseil d’administration de la Société des sciences naturelles de l’ouest de la France, du conseil scientifique du Conservatoire des races animales en Pays de la Loire, du conseil scientifique du Parc naturel régional de Brière, de la commission scientifique de la Société centrale canine, de la commission des standards de la Fédération cynologique internationale, de l’European Association of Veterinary Anatomists et de l’Académie mondiale de philatélie. Il est aussi le fondateur et le Président du Sierda, Syndicat international pour l’élevage, la reconnaissance et le développement de l’Aurochs-reconstitué.

  • L’Aurochs

    , 29,50
    Auteurs : ,

    L’Aurochs est l’ancêtre de tous les bovins domestiques. Il est apparu il y a environ 500 000 ans. Intensivement chassée au Moyen Âge, l’espèce a vu son dernier représentant s’éteindre dans une forêt de Pologne en 1627.Aujourd’hui, on connaît l’Aurochs grâce à des ossements retrouvés et des représentations, notamment dans les grottes de Lascaux. Puissant et doté de grandes cornes, cet animal a été mythifié par plusieurs civilisations indo-européennes. La force évocatrice de ce bovin est probablementà l’origine d’une création unique en zoologie : la « reconstitution » d’une espèce disparue. Dans la première moitié du XXe siècle, deux zoologistes allemands s’y attelèrent, en mariant des races bovines très rustiques. Les produits de tels croisements sont nommés « aurochs-reconstitués ». Deséleveurs en France et ailleurs en Europe ont repris le projet à leur compte. Désormais, l’Aurochs-reconstitué est une race bovine reconnue.Comment est valorisée cette nouvelle race ? L’Aurochs a-t-il été domestiqué ? Quelles traces reste-t-il de cette figure patrimoniale ? Ce livre brosse l’historique de l’Aurochs et de l’Aurochs-reconstitué depuis leurs origines respectives.Un livre à l’attention des passionnés de Préhistoire, de zoologie ou de patrimoine rural ! Du 14 novembre 2014 au 15 mars 2015, découvrez l’exposition Lascaux. La chapelle Sixtine de la Préhistoire à Bruxelles au Musée du Cinquantenaire. Plus d’infos <A href=”http://www.kmkg-mrah.be/fr/expositions/lascaux”>ici</A>.

    Télécharger la couverture en HD
    Ajouter au panier